Lequel devriez-vous utiliser pour faire vos impôts ? Découvrez les différences ici. Les comptables professionnels sont bien considérés pour leurs prouesses en matière fiscale, mais les spécialistes en déclarations de revenus offrent également leurs services aux contribuables qui cherchent de l’aide pour préparer leurs déclarations de revenus annuels. Connaître la différence entre ces deux types de professionnels de la fiscalité est utile pour décider lequel vous convient le mieux.

Un comptable en fiscalité

Les spécialistes de la comptabilité ont généralement une formation et une expérience considérable en comptabilité. Pour devenir expert-comptable agréé, un professionnel doit passer un examen qui comprend une large gamme de compétences en comptabilité. Il s’agit notamment de réaliser des vérifications, de préparer des états financiers pour les entreprises, les entités gouvernementales et les organismes sans but lucratif, de comprendre les structures de gouvernance d’entreprise et de s’occuper de divers types de réglementation commerciale, y compris non seulement les taxes, mais également les nécessités au sujet de permis et autres.

Par conséquent, les comptables qui choisissent de se spécialiser en fiscalité ont tendance à avoir plus d’expérience sur certaines questions fiscales que le fiscaliste classique. Toutefois, de nombreux experts-comptables se spécialisent dans des domaines autres que la fiscalité et ces comptables pourraient donc ne pas être aussi capables de traiter vos questions fiscales qu’une personne qui n’est pas un expert-comptable, mais qui se canalise sur les fiscalités.

Un fiscaliste

Un fiscaliste ou appelé également préparateurs de déclarations de revenus se concentrent sur les questions fiscales, mais n’ont pas nécessairement la même formation générale qu’un comptable. La qualité des fiscalistes peut varier considérablement, ce qui rend utile l’examen de différentes catégories de préparateurs. Le service des impôts sur le revenu reconnaît également ce qu’il appelle les participants au programme de la saison de dépôt annuelle. Ces personnes ne sont généralement pas des avocats, des comptables ou des agents inscrits, mais elles ont pris un certain nombre d’heures de formation continue pour se préparer à l’année d’imposition.

Vous voudrez aussi prendre des mesures pour vous protéger si vous commencez à soupçonner que le préparateur de déclaration que vous avez choisie n’est pas digne de confiance. En particulier, le service des impôts avertit que ceux qui font une fausse déclaration de revenus des clients devraient être évités et vérifier auprès du service des contrôles fiscaux est une meilleure idée.

Le professionnel de la fiscalité qui vous convient et qui convient à votre situation dépend de vos besoins particuliers et de votre niveau d’aisance avec vos impôts. Pour les déclarations simples, un préparateur de déclarations régulier pourrait suffire, mais ceux qui ont des besoins plus complexes devraient songer à faire appel à des professionnels plus expérimentés.